Nikos Gkionakis: Être immigré et malade mental-le double stigmate

Jun 6, 2018 | Χωρίς κατηγορία

Babel est un centre de jour chargé, depuis 2008, de la santé mentale des réfugiés et des migrants de toute sorte indépendamment de leur statut particulier. Ce centre constitue une structuresubventionnéepar leministère de la Santé.GrèceHebdo* s’est adressé à Nikos Gkionakispsychologue clinicien et responsableduCentre pour nous parler de ces gens exposés souvent à une double stigmatisation: non seulement celle de l’immigrant mais aussi à celle du malade mental.

Βeaucoup d’ obstacles donc à surmonter pour des personnes issues des catégories et des cas différents: expériences traumatisantes, faits racistes, problèmes d’ adaptation, sentiments d’ exclusion, toute une gamme de la souffrance humaine qui ne fait qu’ augmenter la solitude de l’ «étranger» au sein du pays d’ accueil. Οbjectif principal: «faire connaitre l’ existence du centre de jour «Babel», comme une structure vouée à tous, sans exclusions ni conditions particulières, voilà ce qui nous préoccupe le plus », nous explique Nikos Gkionakis. Les meilleurs messagers sont qui ont déjà reçu les soins du centre.

Toutefois, la recommandation du centre peut venir de toute direction, de toute institution publique ou privé, groupe, voire personne qui connaît l’existence du Babel. Celui se situe dans le quartier difficile de Kipseli peuplé par un grand nombre de migrants venus de différents pays. Babel leur offre aussi des conseils pratiques concernant l’hébergement, l’alimentation, la recherche d’assistance juridique etc. Chez «Babel», ils ont enregistré parmi ses visiteurs 77 nationalités.

ΠΗΓΗ: grecehebdo.gr
72, I. Drosopoulou st., 112 57 Athens - GR
email: babel@syn-eirmos.gr
Tel.: 2108616280, 2108616266Fax: 2108616102